Rien ne peut être imposé à un être libre.

 Rien ne peut être imposé à un être libre.

Et L'être Réel, l'être qui vit dans son noyau et depuis son noyau est libre par essence. D'un point de vue d'une conscience ordinaire et psychologique, il sera considéré comme déjanté, fou, atypique, HP, bizarre, chelou, différent, ceci ou cela.
D'un point de vue vibratoire, il sera juste lui-même, porteur de sa signature, à la fois universelle et singulière, une signature en évolution permanente, en mouvement, en renouvellement permanent.
Signature avec laquelle on s'accorde naturellement ou pas.
Tous les échanges de cette planète sont encore majoritairement régis par des mécanismes psychologiques et subjectifs, influencés par des codes, des croyances, des connaissances, bref, du vieux, de l'ancien, du réactif, du polarisé. bien pas bien, vrai pas vrai.
Cela crée de la tension et de la souffrance qui devient portée par un collectif sous haute charge émotionnelle car il y a de l'incompréhension, du doute, un besoin de trouver des réponses, de se rassurer.
L'ancien ne pourra plus expliquer l'actuel. On ne pourra plus s'appuyer sur le connu pour se rassurer car les mémoires sont en pleines dissolution, la croyance même se défait d’elle-même progressivement puisqu’on ne peut plus se fier à rien. C’est un processus naturel de dé-création en quelque sorte.
Alors, il faut construire de nouveaux appuis, en soi, pour soi. Non pas par des nouvelles croyances, mais par une intégration nouvelle, énergétique, conscientisée dans les corps et renouvelée quotidiennement par notre présence-force. De nouveaux appuis qui tendent à s’universaliser. Ils sont communs mais intégrés de manière singulière et personnelle.
Dans la relation,
Savoir Lire la vibration des êtres facilite le rapport à autrui et la compréhension de ce que porte l'autre dans son champs informationnel. Il y a tout là dedans, tout est visible, su. Ainsi, Savoir lire les êtres vibratoirement permet d'intégrer le principe de l'amour en distinguant l'être,
de ce qui influence l'être.
Mais pour savoir lire les autres, il faut apprendre à se lire soi-même.
Ensuite, il faut assumer sa vibration et sa parole. Assumer le poids de ce que nous sommes de manière universelle et de ce que cela déclenche dans l'ancien monde, dans l'ancienne psychologie.
Et c'est grand ça, très grand,
ça peut peser sur les épaules.
Il y a une différence entre assumer sa vibration et imposer sa vibration. Assumer sa vibration c'est assumer de vivre sa capacité à être autonome à tous les niveaux, à être non influençable,
à être libre même si l'on est encore régis structurellement par les lois de ce système de planète-prison.
Imposer sa vibration c'est vouloir prendre le pouvoir ou l'ascendant sur quelqu'un d'une façon ou d'une autre.
L'être libre n'a rien à imposer mais tout à partager, par la parole, par la présence, la créativité. Tout à donner puisque rien ne lui appartient.
Alors, soyons libres et créatifs.
Tout simplement.
EL.

L'Homme c'est un être de lumière, point final.