Laisse la vie te vivre

Laisse la Vie te vivre
« Laisse la vie te vivre. 
En ces temps, il n'y a plus rien à faire.
Être présent, dans la simplicité du quotidien et de la vie,
est la seule chose qui nous est demandée.
Quoi que tu fasses et où que tu sois.
Planter un pied de tomate, 
Observer la pluie qui tombe
Sourire. Pleurer.
Il n'y a aucune différence.
Et cela suffit. Simplement être là.
Le monde n'a pas besoin de nous pour être sauvé, 
La terre n'a pas besoin de nous non plus.
Finis les rituels, les cérémonies, les égéries.
Les guides et les gourous.
Seulement être présent, là, dans 
« ramasser un papier » , dans « boire un café »
« embrasser l'être aimé». 
C'est tout le paradoxe, 
il fallait le reste pour arriver jusqu'ici, 
les fréquences, les vibrations, les lectures des maîtres.
Les nettoyages karmiques et les guérisons.
Ce temps est achevé.
Maintenant il faut encore tout abandonner, 
se détacher de nos certitudes et nos croyances.
De nos attentes et nos désirs, et dans le milieu spirituel et énergétique, il y en a tellement encore, tellement.
Les dimensions, les autres mondes, les origines stellaires.
Même cela est une connaissance révolue et dépassée.
L'Amour est la réponse à tout.
C'est une réponse qui se donne dans l'instant et qui ne se retient pas.
C'est furtif et éphémère, 
absolu.
L'Amour ne s'apprend pas. Il se suffit à lui même.
Il Dissous tous les questionnements et les pourquoi
Les nécessités de comprendre, 
car il n'y a rien à comprendre quand il y a l'Amour.
Il jaillit d'un coup et tranche de son épée
Il révèle de son éclat.
Et ça se fait sans nous, sans la personne et son histoire.
Laisse la vie te vivre,
il n'y a nulle part ailleurs où aller, 
rien n'est mieux que maintenant pour toi pour te reconnaître,
que tu sois seul(e), triste ou gai ou désespéré, 
Ce n'est pas important cela car ce n'est pas réel.
La seule réalité c'est l'Amour, et c'est ce que tu es.
Tu es l'Amour qui guérit et qui consume,
Pas ce qu'il y a à guérir et à consumer,
ça, ça appartient à l'histoire qu'on se raconte.
Tu n'es pas l'observateur non plus, 
Tu es le support actif, 
le cœur du brasier.
Le milieu du « développement personnel » est mort
puisqu'il n'y a personne....nous alimentons les histoires encore et encore dans ces nécessité de comprendre.
Ça ne fait pas nos affaires, mais pourtant, cela s’éteindra tout seul ça aussi.
La seule vérité et la seule réponse est l'Amour car c'est ce que tu es,
C'est à présent le temps de la reconnaissance qui achèvera le temps de la création.
Alors réjouis toi, car ce temps est proche, et marque la fin de ce cauchemar.
Il est destiné à tous, sans exception, qui que tu sois et quoi que tu aies fait dans ta vie, tout cela n'a aucune importance car cela appartient à la personne.
Il n'y a rien à faire, si ce n'est être dans le plus de simplicité et d'authenticité possible. Le processus de reconnaissance ne peut être accéléré aucunement, par aucune technique ou rituel. Consacres-toi à être simplement présent.
Laisse la vie te vivre et tu seras libre »
Emilie Labourdette ©
Les mots soufflés par la nuit