Tout part du centre de soi


Etes-vous concernés par ce genre de pensées? Si oui, cet article est pour vous !

"Je m'investis beaucoup et je n'ai rien en retour", 
"Je ne suis pas reconnu à la mesure de ce que je donne"
"J'aime toujours plus qu'on ne m'aime"
"Je ne reçois pas à la mesure de ce que je donne"
"J'en ai marre de donner sans avoir rien en retour ou très peu"
"J'en ai marre de toujours penser aux autres"
"Je fais tout pour les autres et ils ne le voient pas"
"Je donne trop et ne reçois rien"

Le véritable don ne peut pas être source de fatigue ou de tristesse ou de déception, au contraire il nourrit, il dynamise, il renforceSi vous vous sentez fatigué, las, découragé c'est que votre manière de fonctionner vous met en dualité, en fragilité. Vous n'êtes pas harmonie.

Il y a donc forcément des incompatibilités en vous entre: 

-ce que vous pensez, 
- ce que vous ressentez,
-ce que vous dites, 
-ce que vous faites, 
-ce que vous voulez.
-ce que vous croyez

L'harmonie c'est établir la même note entre ces différentes expressions.



Vous voulez bien faire en vous "occupant" des autres et en leur donnant la première place mais c'est au dépend de votre propre équilibre et cela n'est pas acceptable. Il est temps de revoir ce qui se cache derrière vos intentions et quelles sont vos attentes par rapport à ce que vous faites, par rapport à la personne, au travail, bref à la situation que vous vivez.
Cela demande d'être honnête par rapport à soi même. 
Cela demande d'être humble. 
Cela demande d'être authentique, 

Derrière nos actions s'exprime soit l'ego, soit le cœur. 

Ego inférieur (besoin de reconnaissance, d'être aimé, estime de soi, besoin d'être valorisé ou se sentir dévalorisé, combattre un complexe d'infériorité, etc..) ou Ego supérieur (être le meilleur père, amant, ami, l'image de quelqu'un de bien, de fort, de solide, de digne, de confiance, blablabla..etc) c'est la même histoire ! C'est toujours l'Ego. Cela signifie qu'à un moment donné, il y aura toujours attente, frustration, manques, désirs inavoués, ressentiments, colère, sentiment d'injustice, mal-être etc...), bref SOUFFRANCE consciente ou inconsciente
La souffrance est un signal, elle vous indique que votre ego est en train de jouer une pièce dramatique et de vous détourner de l'essentiel et surtout de vous même ! Vous n'êtes ni l'égo, ni la pièce dramatique, ni le scénario, ni les pensées à l'origine du scénario. Vous, vous êtes la présence consciente de tout cela et qui donc peut agir ! Une fois cela accepté et intégré, on peut passer à l'étape suivante.

Ok, je suis dans l'expression de mon Ego et j'en ai assez, cela me fatigue. J'ai envie de changer de créneau ! Tiens essayons l'expression du cœur !
Arrivés là, nous allons êtres confrontés à un choix. Avoir été dans la manifestation de l'égo est la preuve qu'on ne s'est pas donné le meilleur, qu'on s'est dénigré, abandonné dans la mesure où l'on a accepté l'expression de quelque chose de limitant en nous, de frustrant et surtout source de souffrance. Nous avons accepté de souffrir et de nous faire souffrir ! 
C'est révélateur d'un manque d'amour pour soi.
Il faut donc faire le choix conscient de s'aimer, de s'accepter et ce, sans condition.

Le don du cœur n'a pas d'attente. Il donne pour donner. Il aime pour aimer. Il vibre pour vibrer. C'est tout. Afin d'arriver à vivre cette expérience, qui est en fait être ce que nous sommes, nous avons besoin de prendre conscience du genres de situations toxiques, limitatives et frustrantes que nous avons généré dans notre expérience de vie. Elles sont intéressantes car elles nous permettent de comprendre la relation que nous entretenons avec .....NOUS MEME !
Je rappelle que l'extérieur n'est que le reflet de notre intériorité.
Se demander quels sont les sentiments dominants, où ils se manifestent dans le corps est un processus qui permet de s'en détacher (voir processus de libération émotionnelle). 
Nous pouvons essayer d'en comprendre les mécanismes, les pourquoi, etc.. mais ce n'est pas le plus important. L'important est de se dire à soi même, ok ! j'ai généré ça mais aujourd’hui, je veux autre chose pour moi même et je vais m'investir pour cela. 

Les passages obligés :

- Se libérer de la charge émotionnelle associée à la situation (voir processus de libération émotionnelle)
- Débusquer les "croyances" ou conditionnements limitatifs par rapport à soi, à ce qu'on est, à ce qu'on a le droit de vivre, de dire, d'exprimer, de faire.

- Bref, se rendre libre ! et redevenir harmonieux sur toute la gamme : ce que je pense, ce que je dis, ce que je crois, ce que je veux, ce que je ressens et ce que je fais.


Tout part du centre de soi. Nous avons tendance à tout donner "dehors" ce qui entraîne littéralement une fuite d'énergie en avant. Ceci est une manière détournée de ne pas faire attention à soi et c'est donc révélateur d'un manque d'amour. Nous donnons aux autres ce que nous n'arrivons pas à nous donner. En fait tout ce que vous donnez aux autres est le témoin de votre difficulté à vous les donner à vous même. Vous tentez de vous aimer à travers les autres ce qui crée forcément un résultat incomplet. Afin de rétablir l'équilibre donner-recevoir, nous avons besoin d'aller dedans, en nous. Cela implique de ressentir, de se confronter à tout plein de truc là dedans mais c'est la passage obligé pour retrouver son centre, son équilibre, sa force, la paix, la lumière et surtout l'amour inconditionnel. Oui, tout est déjà là !

Changer de point de vue.

Comprendre que face à chaque incompréhension ou situation qui se répète, nous avons besoin de changer le mouvement en nous ou changer de point de vue. Jusque là, cela s'exprimerait par un mouvement qui part de notre tête et qui va vers l'extérieur. je donne donne donne de manière impulsive, dans une énergie perturbée par mon égo et je m'épuise carrément. Et surtout je ne reçois rien de bienveillant. Tout ce qui peut être positif ne me parvient pas, la communication est coupée !

1)Envoyer une énergie perturbée ne peut pas générer quelque chose de positif chez l'autre. Du coup, on fait un flop. 1ère déception.

2) Comme cela nous met en dualité (car nous ne sommes pas en harmonie entre les "gammes" de notre être), nous sommes pour ainsi dire à côté de nos pompes. Nous ne pouvons pas recevoir ce que nous attendons. Ainsi, nous nous sentons abandonnées, frustrés, désemparés, fatigués ! d'où le "je donne et je ne reçois rien". Qui donne énergie perturbée reçoit énergie perturbée. 

Maintenant changeons d'angle de vue. Imaginez que l'énergie de vie, le mouvement, part toujours de votre centre cardiaque. Tout part et tout revient ici dans un mouvement continu. Tout ce qui à l'extérieur est difficile à vivre peut être dissout par le cœur, intégré. C'est à dire que le mouvement part du cœur et revient dans le cœur. Je me donne d'abord pour donner ensuite. Je me libère de l'émotion pour répondre ensuite. Je reçoit d'abord, pour donner ensuite !

Les paroles telles que "je pense d'abord aux autres", "l'important pour moi c'est les autres, moi c'est secondaire", "l'essentiel de ma vie c'est le bonheur de mes enfants, de mon mari","moi, je suis comme ça, je l'ai toujours été, j'aime m'occuper des autres"....
Malgré toutes les bonnes intentions placées derrière cette démarche qui visent à "penser aux autres d'abord" se cache une difficulté à se respecter et à s'aimer soi même et à se concentrer sur soi. L'égo prends parfois des masques d'ange. Pourtant chacun doit revenir vers lui même s'il vaut aspirer à une vie d'équilibre et à un retour vers l'expression de sa véritable nature.
C'est l'essentiel de notre présence ici bas: Nous aimer ! Rayonner l'Amour! Le mental nous fait mentir par rapport à nous même. Nous nous rassurons et nous nous persuadons que tout donner aux autres nous fait vivre, nous rend heureux, comblés alors que la plupart du temps nous avons désertés notre intériorité pour nous engouffrer dans ce mode de fonctionnement qui nous ruine intérieurement. 

Revenez en vous si vous voulez donner avec un amour inconditionnel qui nourrit, qui guérit, qui grandit.
Donnez vous le meilleur d'abord afin que le meilleur jaillisse de votre âme, de votre cœur et viennent irradier les autres.
Donnez vous tout ce que vous donnez aux autres !
Allez chercher votre cœur, il est là, il vous attend.

J'aime dire que la vie n'est qu'un retour vers soi, grâce aux autres.

De tout coeur, 
Emilie Labourdette





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire