Nous sommes des créateurs à l'image du créateur


Nous sommes des créateurs à l'image du créateur nous pouvons tout faire, tout créer, tout matérialiser, tout manifester. Tout ce qui se manifeste est une émanation de la source divine même ce qui en apparence est l'ombre; en ce sens le mal ne peut exister, il est seulement l'un des aspect de la manifestation divine ayant été détourné par la personnalité humaine dirigée par l'égo. C'est de toute façon valable car expérience pure. Une fois que l'être humain a suffisamment cheminé en lui même pour comprendre le but de sa présence sur terre et le caractère illimité de ses potentialités, il aura forcément en conscience le désir de manifester l'harmonie dans sa vie et dans celle des autres. Il va alors devoir peu à peu se libérer de l'ensemble de ses limitations pour dévoiler la réalité qui est celle de tout les possibles. En effet, nous pouvons tout manifester. tout. Lorsqu'un être humain entre-aperçoit cette vérité, il est confronté à un vide abyssal que représente la question : qu'est-ce-que je veux ? Comment je veux que cela se manifeste ? Une fois dépassé les croyances en des contraintes de temps et d'espace, les idées de vie et de mort, l'aspect linéaire du temps, nous sommes face à une capacité éternelle de manifester tout ce que l'on souhaite, sans aucune limitation, aucune. Chacun peut alors focaliser sur son "objectif" sans que cela n'enlève rien à personne.
Afin de récupérer cette nature créatrice originelle, il nous faut passer de nombreux paliers de conscience afin d'éclaircir chaque seconde un peu plus nos buts et nos désirs cachés derrière ceux-ci. Il serait absurde de reproduire les mêmes erreurs et de retomber dans la manifestation créatrice drivée par l'ego. 


Pourquoi tant de difficultés à manifester Paix, Amour, Harmonie, Gratitude, Plénitude, Abondance, Compassion, Bonté. Car c'est bien de cela dont il s'agit. C'est parvenir à imaginer un monde où les valeurs citées se matérialiseraient en expansion constante et éternelle. Le mental et l’Ego dans ce monde n'ont définitivement pas leur place puisque nous sortons totalement du champs d'expression de la personnalité. Nous nous plaçons dans un état de conscience qui est celui d'être ce que nous sommes. Le faire venant seconder l'être dans sa manifestation, son expression. ainsi, il nous faut définitivement substituer l'ensemble de nos rôles humains ( rôle du père, de la mère, de l'enfant, du patron, du cadre, de l'ouvrier, du politique, du  blanc, du noir, du chrétien, de la victime, de l'étudiant, du chômeur....) et ETRE bonté, compassion, paix, amour, harmonie, abondance, lumière, plénitude.
Un fois encore le mental ne sera pas du tout d'accord car il sent sa fin inéluctable en tant que capitaine de bord.
Incarner la bonté, la gratitude, la compassion, la plénitude, l'amour, la paix, voilà notre véritable destination. Comment?
Abandonner consciemment tout désir émanant de la personnalité humaine (Ego). Choisir consciemment de mourir en tant que " [votre nom et prénom] afin d'incarner le tout. Déchirer le voile qui vous maintient séparé de ce que vous regardez, observez ou percevez afin de devenir ce que vous regardez, observez, percevez -comprenez entrer en raisonnance avec. 
Choisir consciemment d'abandonner les vieux modes de fonctionnement, d'observation, d'interprétation et s'ouvrir à l'autre voie sans en comprendre toute la teneur.
Apprendre à transmuter, ré-apprendre à être l'alchimiste que nous sommes.
Dans cette réorganisation colossale au yeux de mental-ego, il n'y a en réalité que notre capacité à lâcher prise, à s'abandonner au mouvement de vie, à délaisser l'ensemble des attentes et à se laisser le droit de couler en nous même dans la présence consciente. Familiarisé progressivement à cette présence attentive et bienveillante nous pourrons commencer à ressentir l'essence de ce que nous sommes: de l'énergie lumineuse, de l'amour pur.

Bon mois de Novembre.








E.L & ...