Inspiration II

« - Comment puis-je parler à ton âme ?
Comment est-ce possible ?
…………………………….
Tu ne peux le comprendre avec ta tête,
Cette magie n'est accessible que par le cœur,
On se connaît à peine et pourtant je te connais.
Je te vois.
Dans ton Immensité et la prison de ton Humanité.
Je te vois dans tout ce que tu voudrais camoufler ou enfouir au plus profond de toi.
Le dialogue du cœur est si pénétrant, intransigeant, omniscient.
Il Sait.
Comme un rêve lucide, je me connectes à toi.
Qu'ai-je à te dire ? Je ne le sais pas vraiment.
Mon âme le sait, elle, et elle fait ce qu'elle doit faire.
Elle offre un poème, une brise légère sur ton cœur
Elle tend un main, invite à venir danser dans la lumière.
Je te vois là devant moi et je souris, je respire,
tant de clarté dans cette éternité.
Tu donnes ton accord, tu ouvres la porte et
Voilà,
Je vois ton âme s'exprimer,
voleter,
Elle si belle, si lumineuse,
La Joie pure,
Quelle Gratitude de voir un tel spectacle.
Quel cadeau d'assister à cette poésie.
Oui, c'est de toi dont je parle.
Tu ne sembles pas t'en apercevoir,
Tu te juges encore
Mon Dieu mais comment peux-tu te juger,
Juger d'une telle beauté, d'une telle transcendance.

Me voilà à l'aube des prochains jours qui s'offrent à nous sur cette Terre,
Tu crois avoir le temps, mais tu ne l'as plus.
J'attache à chaque seconde le plomb de mes ailes à ce même rêve,
Oui, toujours ce même rêve,
de voir les âmes s'élever encore et encore,
S'ouvrir à l'Amour.
De voir les Hommes devenir des Dieux.
Faire le chemin.
Briser la prison Humaine, fini et prévisible.
Ouvrir la voie.
J'ai vu l'amour, j'ai senti l'amour, je fais l'expérience de l'amour.
Il est inconditionnel ou il n'est point.
L'amour n'est pas un sentiment, un attachement, un désir, un pouvoir,
Il est une musique, un émerveillement, une fascinante danse,
insaisissable et silencieuse.
Il se déploie partout en réalité,
Il est de la beauté infinie, en expansion,
des êtres, des lieux, des oiseaux, du ciel, de la Terre,
De Tout ce qui vit.
La beauté profonde des passionnés, des talents,
de l'expression pure et libérée d'un être
La beauté pure et insoumise du vivant,
des hommes et des femmes, de ceux qui osent, qui tentent leur rêve éperdument.
Des yeux d'un enfant né qui se souvient encore d'où il vient.
L'Amour apprend la sagesse, la contemplation, le chemin de la résilience.
Mais on se soumet volontiers,
l'Ego n'a plus de prise, plus d'appui lorsque l'Amour est là. »


Inspiration II – F.17,10,16 © Emilie Labourdette
Merci de conserver l'intégralité de ce texte si vous le partagez.