Inspiration III

Inspiration III – G. 30,10,216

De l'éternité à l'urgence.
Il nous faut côtoyer les deux.
Chaque seconde passée sur Terre actuellement est une chance.
Chaque rayon de soleil sur ta peau.
Et le chant de l'oiseau. Et la brise et la brume,
sur les coteaux.
Et la chance que tu offres,
et le temps que tu cèdes,
Tes bras ouverts vers l'ami qui pleure,
Ton temps ou ton épaule,
Tes mots ou ton silence,
L'espace de Ton cœur.
Une seconde ou l'éternité,
Peu importe le temps,
si le cœur EST.
Des instants d'Unité, d'Amitié.
Des bénédictions en fait.
De simples gestes, de riens plein de tendresse.
L'oreille en écoute aux rires des enfants,
Le ciel immense, vide
ou étoilé,
Une nuit blanche
ou écourtée, par des rêves fous,
par des danses.
Et les sourires !
Chaque instant donne, te donne, se donne.
Et toi ? Que TE donnes -tu ?
Des questionnements, des fuites, de l'indifférence ?
De la colère, de la souffrance ?

Tu rayonnes ou tu te brises chère âme?
Tu te donnes ou tu t’éteins ?

De L'urgence à l'éternité.
De L'urgence à t'aimer, à t’accueillir.
Entier. De tout et de larmes.
De regrets et de flammes.
De l'urgence à te respecter,
à t'entendre, à cesser de condamner,
de juger.
De l'urgence à aimer ce corps,
ce temple, quoiqu'il ait fait,
A veiller sur ton cœur,
Sur toi même, comme un Ami.
Qui serait là près de toi,
Inconditionnellement,
A distance respectueuse,
Dans le silence de l'éternel.


Inspiration III- G 30,10,2016
Merci de conserver l'intégralité de ce texte si vous le partagez.
© Emilie Labourdette

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire