Le corps instrument

Le corps est la maison, le temple, le réceptacle, le véhicule, l'instrument.
Sans lui, impossible de vibrer les cordes de l'Esprit de manière réelle. Le corps matière est une entité vivante qui vit son réveil de la même manière que la psyché humaine. Il progresse et chemine, se réactualise et se renouvelle. D'ailleurs physiologiquement, nous pouvons affirmer aujourd'hui que la dynamique du tissu constitutif (appelé fascia) est imprévisible, intelligente, parfaite dans son aspect pourtant chaotique et surtout cette dynamique est renouvelée perpétuellement. Nous ne faisons jamais le même mouvement. Chaque geste est unique et tend vers l'équilibre. 

Seul le mental -parasite fixe les choses et nous nous sommes laissé assujettir à cette dynamique anti-vie par manque d'intelligence, d'identité. Nous n'étions pas prêt encore à vivre notre liberté de manière intégrale.

Accompagner le chemin du corps, c'est concrétiser et conscientiser les étapes de l'initiation qui sont un renouvèlement permanent au sein de notre propre dynamique énergétique. suivre le processus depuis le corps permet la compréhension de l'énergie, les enjeux et les pièges et faire sien le processus qui est la fondation de la nouvelle science et du nouveau collectif humain.

Le corps en tant que support de lecture et matérialisation de notre nature solaire doit être soutenu durant certaines phases de notre chemin. Le toucher est un moyen efficace de vivre une expérience concrète de réparation, de résilience, de prise de conscience. Habiter le corps est une nécessité pour celui/celle qui veut trouver de la facilité dans l'acquisition des lois cosmiques. L'unicité n'est pas une idée mentale mais une réalité corporelle à côtoyer. La reliance universelle est un état d'être à soutenir vibratoirement pour s'y installer. Les influx d'énergie sont parfois extrêmement puissant, le système nerveux doit donc être stable et le cablage optimal pour absorber l'influx de lumière. Je conseille de prendre du magnésium liquide pour soutenir cela.

Prenez soin de votre véhicule comme d'un ami, et vous goûterez l'amour, celui que vous êtes. Cette vibration d'amour en tant que principe du vivant est une charge atomique, Co-lo-ssale à soutenir. Nous l'intégrons donc à dose homéopathique..
Il faut marcher le chemin lentement mais sûrement, l'enjeu de notre temps est aussi titanesque mais nous avons appris la sagesse, à travers notre historique humain souffrant. Nous tournons la page de l'expérience animique pour entrer dans l'état d'être- lumière. Présence-force créatrice et autonome.

Beaucoup d'entre vous vivent cette saturation expérientielle. Un ras-le-bol. Une lassitude. Une souffrance qui fait pression dedans. C'est le point pivot de translation.........garder le cap dans la déchirure.

Nous ne pouvons pas échouer, nous devons aborder cet enjeu comme la fin de notre enfer. Mais l'enfer a été tentaculaire, c'est donc pas à pas que tout se renouvelle sous le mouvement de l'intelligence de notre lumière. Voilà pourquoi cela prend un peu de temps. Il faut revisiter l'Histoire de l'Humanité dans tous ces aspects.

Emilie Labourdette


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire